La-Chaussée-des-Géants

LA CHAUSSÉE DES GÉANTS

Œuvre acrylique du peintre Genevois Michel Hegi. Dimension 60 cm. x 50 cm. peinte en Octobre 2017
Cette œuvre, plus trois autres seront vendues aux enchères pour le support de «Handi-trike » Les motards du monde, lors de de la fête de St. Patrick à la salle communale du Grand Saconnex le 17 Mars 2018 de 11 heures à minuit. De l’Irlande à la Galicie tout le monde Celte sera présent. Nous vous y attendons également.

 

La chaussée des Géants, Cork Irlande du Nord,

La Chaussée des Géants, dans le comté d’Antrim, est un cas scientifique vieux de 60 millions d’années. Mais est-ce vraiment certain ?

« Une falaise verdoyante descend vers la mer sous la forme d’un amas de roches volcaniques complètement surréaliste : des tubes hexagonaux quasi parfaits, empilés les uns à côté des autres, comme les pièces d’un puzzle. »

Ce pourrait-il vraiment qu’un site aussi joli soit le résultat d’une éruption volcanique remontant à 60 millions d’années ?

En réalité, deux versions s’affrontent. La première implique un certain géant du nom de Fionn mac Cumhaill (ou Finn McCool).

Combats de géants

Fionn est ennuyé par quelqu’un qui se trouve de l’autre côté de la mer. Le géant écossais Benandonner menace l’Irlande. Furieux, Fionn se saisit de morceaux de la côte d’Antrim et les jette à la mer. Ces roches forment alors un chemin permettant à Fionn d’aller donner une leçon à Benandonner.

Mauvaise idée : Benandonner est effroyablement grand ! Fionn décide de battre en retraite, mais il est suivi par le géant. La présence d’esprit de sa femme, qui le déguise en bébé, va le sauver. Quand l’Écossais, piqué au vif, voit la taille du bébé, il prend peur à l’idée du gigantisme de son père et finit par rebrousser chemin.

Paysages mythiques, légendes magiques

Pour Eleanor Killough, guide au nouveau et ultramoderne centre d’accueil des visiteurs ultramoderne, l’histoire de Fionn tient la route : « Bien sûr que Finn McCool [Fionn mac Cumhaill] a existé ! C’est en tout cas ce que nous, les gens de la région, nous croyons. »

« Nous présentons aux visiteurs les deux versions – la légende et l’explication scientifique – et les laissons se forger un avis. La plupart repartent convaincus qu’un puissant géant habitait les lieux. »

Comme le précise Eleanor, il existe bien deux versions de l’histoire.

L’explication scientifique

« La Chaussée des Géants résulte du refroidissement d’une éruption volcanique », révèle Eleanor. « Un souvenir de taille, laissé par la lave il y a 60 millions d’années. Plus de 40 000 colonnes de basalte. Toutes imbriquées les unes dans les autres. »

L’inscription de la Chaussée au patrimoine mondial de l’UNESCO n’est pas étonnante, car elle offre un accès aux temps ancestraux de la Terre, en plus de son extraordinaire beauté.

Un décor parfait

Peu importe ce que vous choisissez de croire, la photogénie de la Chaussée est indiscutable. Chaque année, les touristes affluent par milliers pour lui tirer le portrait. Le passage de la flamme olympique en Irlande du Nord fut d’ailleurs une occasion trop belle pour ne pas l’immortaliser.

Le réalisateur Ben Joyner s’est tellement entiché de la Chaussée qu’il en a fait la vedette d’une vidéo. Sa création a remporté le concours vidéo « Vibrez au rythme de l’Irlande » du Tourisme Irlandais.

Alors qui croire, les géants ou la science ? À vous de venir vous faire votre propre opinion.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *